Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 17:32

J'avais lancé un défi et je n'ai pas été déçue! Tu t'es surpassé question esprit déjanté, tu as sorti le nectar du nectar, franchement, un énorme bravo !

 

Voici le premier gagnant du concours qui a bien mérité une petite place sur mon blog déluré, je dis respect Stéphane Bellat, ton texte est juste énorme!

 

Je sais que si je ne peux plus assurer question article, j'ai de la ressource à portée de main :)

 

 

 

La Cheftaine est partie se faire dorer la pilule, ainsi soit-il.  A elle les soirées karaoké, l’élection de miss camping des Flots Bleus et les paréos inoxydables. On ne lui en voudra pas, puisque la politesse et l’inconscience extrême  qui la caractérisent  l’ont poussée à laisser ouverte la porte de la boutique. Encore faut-il avoir de quoi en remplir les étalages. On va devoir faire un sacré effort pour  qu’à son retour, un immense sourire de satisfaction éclaire son teint hâlé par de l’indice 40.

 

Les retours de vacances sont toujours déprimants. Les nains braillent pour retourner à la piscine, mais y’a plus de piscine. Le mari n’a plus de naïades à mater mise à part celle qu’il mate tous les jours et qu’il connait parfaitement. Et celle qui tient tout ce petit monde à bout de bras va retrouver son cher univers. Il lui avait tant manqué. Top départ pour le ménage, le repassage, les courses, la lessive, son blog qui déconne , sa mère qui rapplique, le chien qu’à plus rien à bouffer, son mec jamais content, les voisins qui passent la tondeuse le dimanche matin. Et, enfin, le détail qui apporte la touche finale. Ces saletés de rides qui commencent à s’afficher en guise d’estocade. Et que le bronzage top Nénesse fait ressortir trois fois plus.

 

Il lui prendrait bien l’envie de tout plaquer et de les laisser se dépatouiller de tout. Et retourner ne rien faire, se laisser dorer le côté pile de la pilule, qu’elle avait zappé. Soyons fous. C’est ce qu’elle se dit et elle met les voiles dans le sens inverse. Mais la plage, c’est aussi la tranche de rôti de porc qui se rétame dans le sable. Mince, y’en restait plus qu’une. C’est le voisin qui attend l’occasion de lui piquer son transat et qui en cas de remarque lui rappelle qu’il est là depuis neuf du mat'.

 

C’est le petit Suisse de la supérette qui coûte plus  cher qu’un pack de douze acheté à dix bornes de là. Le camping, c’est le mec du mobil home d’à côté qui rentre blindé à trois plombes et qui fait pipi dans vos toilettes.

 

C’est aussi sa femme qui déboule en gueulant et en lui demandant ce qu’il fout chez la voisine d’à côté.  Le camping, c’est les soirées où les machos en sandalettes et Marcel vous font croire qu’ils ont atterri ici par hasard parce que leur Chevrolet Corvette est tombée en rade. C’est trop de malchance, ils étaient à une demi-heure du Ritz ou une suite les attendait. La vrai suite, c’est quand vous les croisez le lendemain matin, au volant de leur Citroën AX et avec le même Marcel. Le même que la veille au soir et que l’avant-veille et que la veille de l’avant-veille. Le même pour toute la durée des vacances. Et qui le jour du départ a gardé en guise de souvenirs toutes les odeurs de tous les menus de la semaine. Avec la sueur en supplément. Le camping, c’est magique. Au bout de deux jours, elle a compris. Elle fait ses valises sans regrets. Retour à la maison mère.

 

Lorsqu’elle pose son sac en vrac dans la salle à manger, c’est la fête. Les lardons jurent leurs grands dieux qu’ils vont arrêter de brailler comme des veaux. Le mec promet qu’il sera toujours content de tout.

 

Pendant son absence, il a même essayé de se mettre à sa place. Il fait tourner tout le linge sale en mélangeant le blanc, le noir, le jaune et le rose fuschia. Après tout, c’est pas si grave. C’est les mêmes couleurs qu’avant, mais plus sur les mêmes fringues. Il en faut plus pour la décourager. Allez, elle se retrousse les manches et en voiture Simone. C’est parti pour une nouvelle rentrée.

 

Pourtant, il lui manque un petit quelque chose. Cette touche subtile qui changerait tout en mieux. Un bouleversement dans sa vision du monde par exemple. Et si elle arrêtait de tout tourner en dérision ? Un peu de sérieux dans son mode de déjantés, si vous préférez. Un soupçon de gravité par petites touches discrètes. Elle le tient, son scoop de septembre.

 

Elle va devenir sérieuse. Elle se bloque sur la chaine parlementaire tout en surveillant les frites. Mauvaise nouvelle, la bourse se casse la gueule. Au moment où elle amenait les frites sur la table. La bourse s’effrite et les frites s’effondrent. La bourse termine en chute libre, les frites gisent à plat ventre sur le carrelage de la cuisine. 

 

Non, finalement, les trucs graves c’est mieux chez les autres. Chez elle, de toute façon, rien ne sera jamais parfait. Un mec, c’est jamais content de toute façon  et elle y peut rien, c’est prouvé biologiquement. Les nains, ca braille et c’est à ça qu’elle sait qu’ils ne se sont pas barrés trop loin.

 

Elle ne changera ni les uns ni les autres, parce que c’est la nature qui les a fait comme ça. Finalement, le scoop c’est qu’elle fera comme d’habitude. Elle sera au four et au moulin, elle essaiera de plaire à tout le monde : aux nains, au mec, aux internautes, aux lecteurs, sans oublier les habitants de la planète Mars.

 

C’est parti pour un tour chez z’amis lecteurs, qui n’avez eu que des ersatz à vous mettre sous la dent en l’absence de la taulière. C’est promis, maintenant qu’elle est rentrée, elle va faire plus fort, plus haut et beaucoup mieux que ceux qui ont assuré l’intérim.

 

Rendez vous aux prochaines vacances, ne vous laissez pas démonter le moral par le cours de la bourse.

 

 

Partager cet article
Repost0
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 21:29

Tout d'abord mise en situation pour expliquer ce titre un peu space :

 

 

accro

 

Est ce que tu vois où je veux en venir ? Genre cliqueuse folle amatrice de concours en tous genres, ou forum-addict qui a besoin de savoir si le caca du fils de sa cyber copine est redevenu normal, ou encore amatrice de blogs à l'humour débilos qui a besoin de sa dose régulière...

 

Si tu fais partie d'une de ces catégories, cet article t'est dédié, car je suis certaine que le mâle t'a déjà hurlé cette phrase ô combien romantique : " pose ton ordi ou je le jette par la fenêtre !"

 

Et là, tu as beau prétexter que oui les problèmes de constipation de ton filleuil virtuel sont importants, oui le concours qui se finit demain est capital et oui tu veux parcourir le blog de ta cops qui te fait oublier tes tracas...

 

Le mâle n'en a rien à secouer...Il menace de jeter ton Précieux  ordi à côté de la sapinette qui pousse tout doucement sous tes fenêtres, trois étages plus bas, et inutile de te dire qu'il n'y survivra pas. Saleté de concepteurs qui n'ont pas prévu les problèmes de ce genre.

 

D'ailleurs, pourquoi ne pas faire signer une pétition en ligne ?! Sauvons nos Précieux des griffes acérées de nos mâles, et protégeons-les contre les attaques machiavéliques à coup de coca (ça doit faire mal, ça, sur un clavier) ou de marteau ou de je ne sais quoi d'autre d'ailleurs.

 

Car oui, ton mâle n'aime pas ce qui se trame. Il a peut être même du mal à te croire quand tu lui parles des problèmes de couches des gosses de tes cyber copines. Pour lui, c'est une phrase codée pour dire : " je flirte sur Meetic"; alors que pas du tout. Tu te soucies vraiment des problèmes intestinaux de ton filleuil virtuel. Eh oui. Mais ça, le mâle, il comprend pas...

 

Par contre, ses parties de poker pendant plus de trois heures où tu as pas le droit de lui adresser la parole, ça, c'est normal, hein ? Pas de discussion personnelles, pas d'échanges réels, juste des cartes et des jetons. Tu kiffes pas, pas vrai ?

 

Propose de passer son ordi par la fenêtre à la prochaine partie de poker en ligne, tu as la garantie de pouvoir discuter avec tes copinautes toute la soirée.

 

Ok, c'est vrai que tu y vas un peu fort ces derniers temps : forums, concours, lecture de tes sites web préférés et un petit extra avec un craquage sur ton e-commerce de prédilection. Ok, la CB a chauffé sur internet.

 

Un conseil : laisse le jouer en ligne quelques heures histoire d'éviter une grosse enguelade. C'est du donnant-donnant avec Internet, il faut que ça aille dans les deux sens.

 

Et puis, réserve un petit restau, fais garder les nains et passe une soirée avec ton Précieux mari, juste pour lui montrer que non, tu ne le trompes pas avec ton ordi, c'est juste que tu es entrée dans un système qui crée une petite addiction mais que tant que ta pile de repassage ne devient pas le mont Kilimanjaro, tu as le droit d'avoir ta cyber dose.

 

Maintenant, je serai curieuse de savoir si tu as déjà entendu cette phrase : "pose cet ordi ou je le défenestre !", donc, fais péter ton comm'

Partager cet article
Repost0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 20:54

Tu sais quoi ? Ca va le faire. Grave de chez grave. Parce que ce soir, je suis en looooooooong week end, et ça va me faire du bien.

 

Autant te dire que j'ai pas chômé ces derniers temps, j'ai développé ma clientèle (eh oui, aussi hallucinant que cela puisse paraître, des gérantes de site internet ont laissé leur site entre mes mimines pour une petite touche fun), j'ai fait mes 35 heures plus toutes celles, que je ne compte plus, où je me suis occupée des nains.

 

Alors le viaduc de l'Ascension, je le prend. Le Jeudi, le Vendredi, le Samedi et le Dimanche, j'en rêvais (j'ose pas dire Jésus l'a fait).

 

Bon, du coup, ça va y aller à fond les gamelles pour l'écriture. Ca tombe bien, j'ai des commandes d'articles à honorer.

 

Côté perso, je compte bien me faire une escapade romantique avec mon mari du côté de chez Carrouf, histoire de voir si les boutiques regorgent toujours d'excellents vêtements, à prix certainement moins avantageux que ceux de Camily's, mais bon, c'est comme ça...(je glisse discrétos le nom du site pour lequel j'écris régulièrement, au passage, tu n'as rien vu hein ? )

 

Et puis quoi d'autre ? Les nains ? Ah oui. Super nounou nous les gardera le temps de notre folle virée à l'hypermarché, j'ai confiance, elle gère.

 

Et le reste du temps, je propose que le mâle me masse le dos et les mollets pendant que je taperai mes articles pour ma clientèle naissante. (Je te rassure, il me lit pas, je crois qu'il criserait s'il voyait cette dernière phrase).

 

Je ne vais pas te bassiner avec mon site internet, je te l'ai présenté sur facebook, c'est mon troisième bébé, celui qui ne m'a pas tout dévasté dans l'entrejambe, alors, tu comprends, je le câline et je lui dis "respect".

 

J'entends le mâle qui arrive, je me dépêche de finir, car ce soir, c'est DVD party et tagliatelles carbonara à gogo, cuisinées par lui. Car oui, j'assume ma loose-attitude en matière de bouffe : il y a bien les oeufs, les légumes à la vapeur ou le riz que je sache faire mais les plats en sauce, impossible.

 

En fait, j'ose pas me lancer, même armée de mes livres de cuisine. Ca existe à ton avis "la cuisine pour les nuls ?"

 

J'attends avec impatience que tu me racontes ce que tu as prévu pour le viaduc de l'Ascension : cocooning / massage ? séance de pilotage ? de coursage ? (ça rime, mais ça veut pas dire grand chose)

 

Et parce que ça fait longtemps, viens te shooter et engrange du gland, comme Scrat, tu te souviens ?

 

plaisir

 

Tu kiffes ? Respire le parfum du plaisir du loooooooong week end. Et viens me raconter tes projets. Et ce que tu penses de Scrat. Il est beau, hein ?! 

Partager cet article
Repost0
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 19:59

Question que tout le monde se pose, n'est-ce pas ? Surtout à 20H18, heure à laquelle, je peux enfin souffler un peu.

 

Je sais, j'ai toujours des questions débilos, mais c'est normal, rappellez-vous que je suis pas fut-fut. Et puis je fuis les explications mathématiques de choses logiques. Et les couches puantes du nain. (pas pour les mêmes raisons)

 

Bref, je suis un boulet, tu savais pas ? Et j'écris des conneries. Bon, ça, c'est pas un secret, ça fait six mois que tu subis, m'encourageant même parfois à développer mon potentiel de bêtises.

 

Tout ça pour dire (mais cette intro n'a rien à voir) que les vacances sont toujours trop courtes.

 

A peine le temps d'oxygéner ton cerveau du bon air de la campagne que c'est déjà la pollution ambiante qui te rattrape.

 

Je suppose donc que tu as remarqué que ça passe vite et que tu as intérêt à maximiser tes activités. Prévois donc une tournée piscine / boxe / danse classique avec les nains dans la même journée. Et n'oublie pas de passer par la case bibliothèque car le nain a besoin de s'instruire, même si à 3 ans il ne regarde que les culottes de Popi pour savoir s'il fait caca dedans. Phase pipi caca, quand tu nous tiens...

 

Et puis en vacances, avoue que tu te tapes la paperasse non ? Genre toutes les lettres qui étaient empilées dans l'entrée et dont tu reportais chaque jour la réponse. Là, tu n'as plus le choix : une matinée entière pour gérer tes factures (euh, bonjour les pénalités de retard pour certaines) et surtout pour tout classer ensuite.

 

Quand la montagne de courrier s'amenuise, n'oublie pas que celle de linge a gagné 10 cm. Allez, zou après-midi repassage. Comme Hélène A. Sauf qu'elle le fait le soir juste avant de lire mes chroniques. Donc ce soir, quand tu auras fini ta pile de linge, sache, belle Hélène, qu'à 20h27, j'ai pensé à toi.

 

Bon et puis, en vacances, on en profite pour voir sa famille qu'on ne peut pas voir tous les jours.

 

Oui, parce qu'en tant que maman de deux nains, je pense que tu seras d'accord pour dire que quand tu as fini ta journée de boulot (à 18H), ta journée de maman (à 20H30), ta tournée de lessive, de repassage, tu n'as qu'une seule envie : dormir.

 

Aussi, en vacances, les journées ne sont pas plus longues mais au moins, tu gères mieux ton temps et peut en profiter pour voir du monde. Chouettos non ?

 

Et puis en vacances, y'a toujours un jour où c'est la loose : cocooning (avec option concombre sur le visage) et canapé / télé sont au programme et tu as raison.

 

Face à la pression de la vie quotidienne, tu as le droit de décompresser. C'est vrai que sur le coup le mâle est pas ravi de voir ta tronche ensevelie sous ds crudités, mais au final, tu es resplendissante; Enfin, tu le seras quand tu seras épilée de près.

 

Ouais, tu t'es laissée aller. Mais tu as encore 3 jours pour te rattraper avant la reprise du boulot.

 

Alors profite. File au zoo, au parc, sur la côte d'Azur (si l'option "millionnaire" figure sur ton compte en banque)

 

Je me la rêve la bordure de la Méditerranée d'ailleurs. Peut être qu'un jour...Si les zéros s'affolent sur mon compte...

 

Ouais, je me contenterai du bassin d'Arcachon qui est tout de même super classe (et à moins d'une heure de chez moi)

 

Donc réponse à la question posée : pourquoi les vacances sont toujours courtes ?! Parce queeeeeeeeeeeeeee.

 

Si y'avait une réponse, ça se saurait.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 21:14

Tu sais quoi, c'est pas le week end,  il fait pas beau, alors on va se faire un petit post à défoulement, t'en penses quoi ?!

 

Je vais commencer la liste des récriminations, alors si je fais des fautes, tu critiques pas, car je mate X Factor en même temps donc question concentration, c'est pas terrible.

 

En même temps, je chante plus juste que la candidate qui vient de passer. Il faut dire que j'ai jamais entendu quelqu'un chanter aussi faux...J'adore le "j'ai pas compris ce qui s'est passé" de la malheureuse candidate ptdrrrrrrrrrr (désolé Marie-Pierre, c'était archi faux...La naine fait mieux; voire même le nain fait mieux, c'est dire l'ampleur de la cata...)

 

Bref, tu t'en fous de X factor, tu veux que je fasse ma langue de vipère (bon, j'ai déjà commencé avec Marie Pierre qui vient de passer dans l'émission, et encore j'ai pas craché sur son pull collector issu de la génération des années 80, j'ai été sympa quoi...)

 

Alors, c'est parti pour les trucs qui m'ont agacé aujourd'hui :

 

o4ummszm.gif

 

1. Je prends le tram. Y'a pas de place. Evidemment, y'a un mec qui schlingue, devine qui se paye ses aisselles à hauteur de nez ? Ben oui, forcément, ta blogueuse d'amour. Ravie. Je pouvais même pas changer de place car y'avait plus d'espace...20 minutes dans un bocal à sardine avec odeur de transpi, la journée commençait bien...

 

2. Je me fraie un passage pour descendre du tram' en évitant Monsieur-qui-pue autant que je peux. Les passagers à quai ne me laissent pas descendre et montent en force. J'adore le civisme à 8h du mat' 

 

3. Je descends du tram. Je marche quand pffffff, mon pied de prend dans une bosse du trottoir. Rien de cassé, mais une chute évitée de justesse devant les regards amusés des passants. Oui, car te casser la gueule, ça fait se marrer le peuple. Du pain et des jeux, mon cul oui...Le peuple veut de la cascade, de la gamelle, du gadin...

 

4. Journée de boulot, RAS, c'est le boulot

 

5. Re-tram', re-odeurs. Chouettos. Mais aujourd'hui, j'ai le super bonus : le gars qui téléphone juste à côté de moi. Pas le genre dscret, mais plutôt l'expressif qui raconte tout en hurlant. Et comme j'ai aussi le super jackpot (accident sur la rame, le tram' est encore plus archi bondé. Youpi ! C'est pas ma journée décidément...

 

6. Arrivée chez moi. Un peu sur les ners il faut le dire. Mais pas le temps de tergiverser; il faut gérer les 2 nains.

 

Accessoirement, je gère aussi mes chroniques + mes dossiers pour le grand webzine qui m'emploie.

 

J'ai donc 3 jobs à faire en même temps (plus une quatrième car je vends des fringues d'occaz donc on m'appelle régulièrement pour ça aussi...)

 

Alors, tu m'excuses mais STOPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPP, je veux respirer; je veux un tram' où ca sent la rose, ou les pets se distillent dans l'air en paillettes colorées. Je voudrais aussi des enfants qui ne courent pas dans tous les sens quand j'arrive.

 

Et surtout, si le chef Lignac pouvait être dans ma cuisine au moment du repas à faire mitonner des plats en sauce...

 

Une dernière chose : un gros bisou à Rachel L., fidèle lectrice (qui j'espère n'a pas déserté) que j'adore tout comme toutes mes lectrices (et lecteurs d'ailleurs)

 

Ah oui et message pour Valérie : j'attends ta photo avec mon autographe pour faire un article dessus. Dis à ton p'tit mari que s'il veut poser dessus, c'est encore mieux. (Tenue décente exigée par contre)

Partager cet article
Repost0
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 18:42

Sujet du jour inspiré des problèmes réels de toi, chère lectrice, en l'occurence Virginie V, qui a connu une VDM (vie de merde pour toi qui lit pas la presse people).

 

Virginie s'est retrouvée seule face à la mécanique défaillante et je suis sûre que ça t'est déjà arrivé à toi aussi qui te marres là, dans ton coin.

 

Genre tout s'est bloqué. Porte du garage ? Bloquée ! Volets électriques ? Bloqués ! Porte d'entrée ? Bloquée aussi sûrement.

 

Du coup, c'est le noir total chez la pauvre Virginie qui s'en va rejoindre momentanément Captain Caverne dans sa grotte de la loose. (Tiens, d'ailleurs, il n'est pas revenu peindre sur les murs d'Internet pour hurler son mécontentement)

 

Mais la loose de la loose, c'est avoir ce genre de problème quand tes nains sont avec toi. Le micro-nain gère la peur du noir. Si, si. Tu lui files un Enfant Maxi (j'fais plus de pub, si vous connaissez l'allemand, vous comprendrez pourquoi j'ai marqué ça) et basta.

 

Mais ton grand de 4 ans (qui, pourtant, doit montrer l'exemple) a la trouille. En mode je-m'agrippe-à-ma-mère donc. Inutile de dire que le coup de la bouffe ne marche pas sur maxi-nain. Il s'en tape royal. Il veut de la lumière. Du jour. De la luminosité. Va tenter de lui expliquer que le mâle est pas là et que c'est précisément lui qui va pouvoir rétablir le courant.

 

Heureusement, ton Iphone4 fonctionne. Florilège de la conversation avec le mâle :

 

- toi : "chériiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, tout est bloqué. Je peux pas ouvrir les volets, on est dans le noir et le nain a peur !"

- le mâle (qui bâille, indifférent à tes problèmes de lumière) : "écoute, ça peut attendre ce soir ? Je suis en conférence là, il faut pas me déranger pour si peu"

- toi (qui essaie de ne pas t'énerver pour ne pas faire flipper micro-nain qui bouffe son Enfant Maxi) : "non, c'est urgent. On est bloqué de partout. Le feu pourrait se déclarer n'importe quand. (si, si)

- le mâle : "mais non. Tout est sécurisé"

- toi (pffff, pas le choix, l'argument choc) : ramène tes fesses, le mâle, ou je les touche plus pendant deux semaines"

- le mâle : "j'arrive".

 

Moralité : ton mec est plus sensible au fait que tu prônes l'abstinence plutôt qu'à l'éventualité que tu puisses finir grillée dans ta propre maison (le grille-pain est âgé, un court circuit arrive vite. Et le frigo qui fait un drôle de bruit. ).

 

Désolée pour le lectorat masculin. Car, oui, depuis que je sais que tu existes, j'essaie d'être un peu plus lèche-cul sympa. Surtout depuis que je sais que Patrick S. (mon tout premier autographe, alors Patrick, je te chouchoute à fond) a autorisé sa petite femme à n'utiliser Internet en vacances que pour publier mes chroniques. Je dis : merci Patrick ! Ca m'a sérieusement touchée. Ca, c'est de la preuve (d'amour ?).

 

Je précise que Val' m'avait interdit d'envoyer une photo dédicacée (ça tombe bien, je suis pas photogénique de toute façon) et que j'ai donc écrit un pavé à Patrick (pavé parti tout droit dans le coffre fort du couple avant qu'il vaille de l'argent et que Patrick puisse s'enrichir)

 

Bon, j'en reviens à Virginie, parce que la pauvre, quand même, je papote mais elle a eu un réel problème !

 

Tout simplement avec un Iphone4, tu peux régler ton problème : tu tapes dans l'ami gogol : "centralisation des portes d'une maison" et tu regardes ce que disent les Michel Morin en herbe. Et tu le fais, à tâtons, dans le noir, avec des nains agrippés à ta robe. Non, je déconne;

 

Si vraiment tu flippes, compose le 118 218, 118 218...(eh mince, ca y est j'ai la pub dans la tête; saleté de publiciste, ça doit être les mêmes que pour Carglass !) et tu obtiendras rapidos l'adresse du réparateur le plus proche (mais le mâle risque de gueuler si tu l'as fait louper sa conférence pour rien)

 

Prochaine idée de sujet : les costumes kitsch des gars du 118 218 (quel génial styliste a pondu ça ?! Même fait exprès, faut oser créer ça...)

 

Je te laisse chère lectrice, je te kiffe, me laisse pas et lâche ton comm' si toi aussi tu as une VDM avec tout ce qui touche la domotique. (La classe, j'ai réussi à placer un mot un peu savant. Ca change.)

 

Au fait, à avoir sur toutes les tables de chevet :

 

la-domotique-pour-les-nul.jpg

 

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 10:47

Aïe, bien cracra comme sujet mais je ne pouvais éviter ce sujet vu qu'il concerne les trois quart d'entre vous... A ne pas lire si c'est l'heure de manger, tu vas me bénir sinon. J'ai pas de lettres clignotantes pour le dire mais ATTENTION, sujet bien dégoulinant, j'le referai plus promis.

 

Autant en rire. (entre deux nausées); Amène ton ordi dans les toilettes et inspire, rigole, réinspire. Ca va passer.

 

lapin-cretin-toilettes.jpg

Pas sûre que tu aies cette mine réjouie quand t'as la gastro

 

D'abord, prévois ton équipement anti gastro, c'est capital !

 

Tu te rappelles du papier toilettes royal dont parle ma fille, celui pour petites fesses sensibles. C'est le moment de le sortir et de ranger l'arrache-cul que t'as payé une misère au magasin du coin. Crois-moi, il te faut de l'épaisseur triple pour pas douiller de l'arrière train et aussi pour mettre de la distance entre toi et les rejets marrons de la gastro (beurkkkkkk).

 

Si t'as que du papier Q bon marché sous la main, fais avec, mais viens pas te plaindre, tu survivras, mais ton derrière s'en souviendra ; c'est comme pour l'épisiotomie : préserve ta zone sensible, et assied toi comme tu peux, façon califourchon. Ouais, t'as l'air bête mais au moins tu souffres moins.

 

Autre chose : bouffe du riz, des carottes cuites et de la banane. Adieu plat en sauce, Mac Crado et autres joyeusetés caloriques. Il te faut le repas régime. De toute façon, pas grand chose ne restera dans ton petit estomac. La gastro, c'est la copine de celles qui veulent maigrir. Radical la méthode. Crado mais efficace.

 

Pense à boire par petites gorgées, ne te siffle pas ton verre d'eau d'un trait, au risque de te transformer en geyser puissant, tu vois l'image, j'ose pas extrapoler, décidément, la gastro, c'est dégoûtant.

 

Niveau médoc, t'as pas grand chose à faire. Je sais pas pour toi, mais je ne trouve pas les anti-vomitifs particulièrement efficaces...Déjà ton postérieur est abimé à force de laisser sa marque sur les toilettes (campe d'ailleurs directement dedans en mettant un panneau "réservé" ou "zone sinistrée" dessus) et maintenant, ta gorge n'en peux plus de recracher sans arrêt le peu que tu as réussi à avaler. Ménage-la donc, offre lui un peu de douceur. (ça n'a rien de sexuel hein ?)

 

Evidemment, tu es naze, t'as plus de force, c'est à peine si tu arrives à te déplacer jusqu'aux toilettes (campe y comme j'ai dit plus haut, ça t'évitera des efforts inutiles), bonjour l'image que tu renvoies à ton mari et à tes nains.

 

Sauf que. Ton aîné se sent patraque, ta cadette a le teint pâle et ton mari ne se ressert pas deux fois les spaghetti que tu as préparées ! (car oui même malade, c'est toi qui nourrit la tribu...).

 

Laisse passer une heure. Et là, c'est l'apocalypse. 4 personnes, un cabinet de toilettes, la question est simple : qui aura le monopole ?! (après il reste les bassines, pas très glamour mais au moins pas besoin de bouger, tu craches tout dedans direct).

 

Le pire, c'est que tu vas devoir gérer la crise toute seule, c'est-à-dire nettoyer les draps souillés / soigner les enfants / continuer à faire la popotte (à quand les livraisons de bouffe anti-gastro ? Tu commandes ton repas, le livreur non malade te l'apporte direct au lit).

 

Car oui, ton mec est au seuil de la mort. C'est bien connu, le mâle est peut être costaud physiquement mais mentalement, le moindre bobo et il s'effondre. Alors avec la gastro, c'est Mr Serpillère que tu as devant toi (ou Mr Epave, enfin tu vois l'idée), avec les soupirs du dernier souffle en prime. Youpi.

 

Il reste reste plus qu'à aider mentalement le temps à passer plus vite, puisque la gastro c'est quelques jours de souffrance et de privations mais au final : -3 kilos sur la balance. Au moins une bonne nouvelle.

 

La famille rétablie, ton mec fera style qu'il t'a aidée, il niera jusqu'à la mauvaise foi toute attaque déclarant qu'il était en mode papi régressif, pas grave, tu as l'habitude.

 

Profite de tes nouvelles forces pour vérifier que le mode étalon du mâle est bien revenu (parce que si il est toujours papi régressif, tu le balances direct) et prie pour que la sainte gastro t'oublie pendant des années.

 

 

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 21:03

c'est d'actualité non ?! et c'est encore une idée de la Zyg, déclarée fournisseuse officielle de sujet pour le blog ( oui parce que mon mari, c'est pas son truc de me donner des idées).

 

Donc, je précise que malgré mon épisode pitbullien, ce sujet ne me concerne pas, je fêterai Noël en famille mais je pense à toi, seule devant ta cheminée, à attendre le Père Noël quelqu'un, un mec, une femme peut être aussi d'ailleurs, ou un chien mais enfin là, je préfère penser que tu as simplement besoin de compagnie, car oui, tu déprimes grave.

 

Les gens autour de toi ont fait leur monstro-courses, des centaines de toasts (mais chéri, ça va nous rester sur les bras...), des dizaines d'huîtres, du foie gras en veux tu en voilà... Bref, toi et ton mini caddie où une crépinette se bat en duel avec un morceau de salade, vous avez un peu honte. Mais c'est pas rigolo.

 

Sauf qu'ici, tu es là pour quoi déjà ?! Te détendre, faire tes exercices de zygomatique, je suis ton coach sportif de la joue molle, elle doit être ferme car entraînée à rire, donc, remplis ton caddie (et engrange du gland par la même occasion) et viens avec moi, on va s'amuser pour Noël.

 

Ce que je te propose, c'est de vérifier que tu as bien été sage. Attention, le gros bonhomme à la barbe blanche est farceur et je t'assure que ça s'est vu qu'il se lâche dans tous les sens du terme.

 

Tu ne me crois pas ?!

 

pere-noel.jpg

Qui a été vilain ? (smiley qui sifflote)

 

Eh oui, tu croyais quoi ? Pas de cadeaux pour les enfants turbulents mais de jolis paquets bien odorants pour les adultes pas sages... Alors, un conseil, fais ton boulot, et ne critique pas le Père Noël (surtout si tu as une cheminée en état d'usage).

 

Pour ne pas déprimer quand on est seul un jour pareil, quoi faire ? Peut être venir se shooter sur le blog, inspirer et s'imprégner de la bonne humeur ambiante ?

 

Ouais, ça peut le faire quelques minutes mais pas toute la soirée... A moins que tu ne te retapes mes 63 articles, mais alors là, bon courage...

 

Peut être te trouver de la compagnie ? Comme si tu ne t'étais pas démenée les 364 autres jours de l'année justement pour ne pas être seule aux grandes occasions...En même temps, si c'est pour être mal accompagnée...

 

Et la famille ? Tu y as pensé à la famille ? C'est important de se retrouver...

 

Sinon, il ne te reste qu'à inviter le vieux barbu mais assure toi que tu n'es pas sur sa black-list au risque d'avoir de désagréables surprises.

 

Et puis, je suis là, si tu veux un calin en cette occasion spéciale, sache que je peux te tripoter gratis, mes ex-collègues pourront  témoigner. N'est-ce pas poupette ?! Viens raconter à nos amies tristounettes à quel point je suis kinesthésique !

 

Comme dit ma poupette, j'aime le contact humain, mais attention, en tout bien tout honneur, hein ? C'est juste pour dépanner, pour te faire sentir que tu comptes.

 

Allez passe de bonnes fêtes de fin d'année, et rappelle toi de boucher ta cheminée me demander un peu de tripotage, si tu en as besoin (smiley coeur coeur coeur)

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 19:25

et pourtant, je vais m'activer le quiou, (après l'épisode Pitbull D., je cherche à ne plus dire de mot familier pour contrebalancer toute la grossiérété qu'elle a en elle - smiley qui sifflote -).

 

Donc, comme je ne t'ai rien caché depuis le départ, chère lectrice avide de potins en tous genres, sache que j'en suis à la page 42 de mon bouquin, que je compte en écrire 50 (on ne se moque pas Rodolphe) ce qui veut dire... Eh oui, le démarchage des maisons d'édition va bientôt commencer.

 

Pour toi qui n'a pas encore rejoint mon groupe de soutien à l'écriture, c'est vraiment le moment, si tu aimes mon style :

 

http://www.facebook.com/profile.php?id=100001106193735#!/group.php?gid=154991994535500

 

Pour savoir de quoi traite mon livre, c'est par là :

 

Le tout début de mon bouquin :) et Dernier extrait de mon livre, à vos commentaires pour ceux qui ne l'ont pas lu

 

Voilà, tu sais tout; je peux attaquer le sujet du jour sur une idée qui ne vient pas de mon mari...

 

Je t'explique:

 

- moi : "chériiiiiiiiiiiiiiii, j'ai pas d'idée d'article pour mon blog, donne moi spontanément le premier mot qui te passe par la tête!"

 

- mon mari : " football"

 

- moi : "pfffff, tout mais pas ça...En plus, je parle souvent de Super Yoyo (Yohann Gourcuff si tu nous rejoins juste, le séduisant sportif recruté récemment par l'OL)

 

- mon mari : "ah bon ?!!! Et tu dis quoi ?!!"

 

-moi (j'me sens bête là) : "euh.... Peu importe. Donne moi un autre thème"

 

- mon mari : " votre super héros préféré"

 

-moi : "... Ok , j'ai compris". (hochement de tête à mi-chemin entre "j'suis désespérée là" et "après tout pourquoi pas"?)

 

C'est un mec, j'espérais quoi ?! J'laime mon homme mais là, j'peux pas.

 

Heureusement que mon nain était là pour me souffler le sujet du jour; il a grimpé sur mon lit pendant que je cherchais l'inspiration auprès de son père et était en train de taper l'article à ma place...

 

Alors, la nouvelle génération, des génies de l'informatique en puissance ?!

 

Je sais pas pour toi, mais mon fils est super attiré par mon ordi. Dès que j'ai le dos tourné, il essaie de me le prendre, façon Chipeur ("Chipeur, arrête de chiperrrrrrrrrrrrrrrrrr"), et pourtant crois moi, mon ordi c'est mon joujou, j'prête pas, j'y fais gaffe mais visiblement pas assez.

 

Cela dit, c'est plutôt bien que nos chers petits sachent maîtriser les nouvelles technologies, car en ce qui me concerne, je n'ai toujours pas réussi à mettre le macaron du concours cosmopolitan (!) alors que le concours se finit demain (la honteeeeeeeeeeee) et que oui, tu peux toujours voter, c'est par lààààààààààààààà, soit sympa, j'ai besoin de clics :

 

http://www.cosmopolitan.fr/sap/meilleurs-espoirs-blogs/entrants

 

Pour faire plaisir à mon petit mari et que je me retrouve pas toute bête quand il va me dire : alors ? t'as écrit quoi ?, je dirais que mon super-héros préféré c'était Jeanne dans "Jeanne et Serge". (Tu te moques pas, hein ?)

 

Je ne regardais pas Batman & Co, j'étais plus dessins animés à l'eau de rose. Et puis Jeanne, question caractère elle assurait. Genre Pitbull D. mais en beaucoup plus sympa. Parce qu'elle n'attaquait pas pour rien mais pour défendre une cause.

 

J'laime bien Jeanne, reviens nous viteeeeeeeeeeee. Justement, mon homme me disait hier qu'il y allait avoir une suite aux épisodes, je sais plus où il a vu ça mais j'en parlerai.

 

Ce qui m'amène à l'ultime question : qui de Jeanne ou de Pitbull D. aurait le dessus à votre avis ?!

 

Allez, me laissez pas me taper la honte avec ma super héroïne et venez me parler des vôtres, et puis si ça vous plait pas, faut vous plaindre auprès de Mr YLD, c'est de sa faute.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 16:46

bon, j'avoue je suis pas motivée pour écrire aujourd'hui : une nuit très courte, le nain n°2 aynt confondu le glacial 6H03 du réveil avec le sympa 7H50 habituel, et c'est donc toute embrouillée et avec mes lunettes (oulala, c'est grave pour que je mette mes lunettes) que j'écris.

 

Logiquement, tu te demandes ce que ta blogueuse-la-tête-dans-le-pâté va bien pouvoir raconter, ben rien... C'est ça le problème. Mes neurones sont intoxiqués par le 06H03, déconnectés, lessivés, out, bref, c'est pas joli-joli.

 

Mais c'est pas pire que ça :

 

http://www.koreus.com/video/blague-papa-fille-flamby.html

 

Merci Lauriane au passage à qui je pique ce grand moment de monstruosité paternelle. Car oui, tu ne rêves pas, il a bien gobé un flan au nez de sa gamine, et son air ahuri renforce sa mesquinerie. Ouh le vilain ! Je compte sur toi pour le dénoncer si tu le connais, ou alors fais tourner histoire que les services sociaux débarquent rapidos dans cette famille, quitte à fouille le contenu de l'estomac de ce Monsieur pour prouver sa plus haute trahison : enlever le flan de la bouche d'un enfant. Pas bien.

 

Et puis la petite, elle comprend pas : "mais où il est mon flan ?!" parce que bon, son père a fait diversion (et quelle diversion! du grand art n'est-ce pas ?), elle est à la limite de la crise de nerfs, la pauvre pendant que l'adulte rigole de sa gourmandise.

 

Heureusement, la gamine n'est pas dupe et elle va vite dénoncer à sa mère (qui n'aurait jamais fait une telle chose cela va de soi) le paternel mesquin, bien fait. Justice sera faite. Un flan pour la puce, ceinture pour Monsieur pendant...allez deux jours. Ou peut être trois quand même, car c'est de la haute trahison.

 

Attentat au flan gobé, ça va chercher dans les combien à ton avis ?!

 

Je te pose pas la question, je sais que tu ne ferais jamais ça, mais ton mari ? L'as tu déjà surpris en flagrant délit de bouffage des bonbons du p'tit dernier (c'est pas moi, j'le jure) ?

 

 

Pendant que tu réfléchis à la question, je te laisse le lien du concours auquel je participe, tu peux encore me soutenir pendant 11 jours, bientôt fini le harcèlement quotidien, oufffffffff

 

Mais tu seras récompensée en autographe quand je serai célèbre - smiley lunette de star - et tu pourras tout revendre sur internet, donc, continue à cliquer et prie pour que je devienne une (super) star car plus je suis connue, plus mon grigri coûtera cher (à toi le pognon, le flouz, le blé, le fric !). Bref, c'est par là :

 

http://www.cosmopolitan.fr/sap/meilleurs-espoirs-blogs/entrants

 

Lâche tes commentaires, on veut de la dénonciation calomnieuse par ici, ouais, on est mesquines... Et si cet article est nul, rappelle toi que c'est la faute de mon loupiot.

 

Demain, promis, j'te fais un truc de la mort qui tue.

 

Partager cet article
Repost0

J'suis Qui ?

  • : Le blog d'ald travail
  • : Parler de tout et de rien avec légèreté, fluidité et humour,ca vous tente?
  • Contact

A vous clients potentiels

Envie de dynamiser votre e-commerce ? De donner du pep’s à votre blog ? D’enrichir la ligne éditoriale de votre webzine ? Si vous avez répondu « oui » à l’une de ces questions, vous avez besoin de moi. Rédactrice web, je rédige vos textes pour donner envie à l’internaute d’en savoir plus.
Ma méthode : faire sourire. Parce que c’est en attisant la curiosité que l’internaute dépassera la troisième ligne de texte.
Osez l’originalité. Je m’occupe du reste.

 

Statut auto entrepreneur depuis Avril 2011, je suis à votre disposition pour parler de vos envies, vos besoins, votre but.

   

N'hésitez pas à me contacter.

Alexandra Le Dauphin-Tressos  

alexandra@droledeplume.fr

 

Mon site internet : www.droledeplume.fr

 

 

 

 

 

 

Ils me font confiance

Petit à petit, l'oiseau fait son nid. Ta blogueuse tisse des contacts et noue des relations privilégiées avec certains acteurs du paysage web.

 

Merci à ceux qui me font confiance et m'ont confié la rédaction de textes pour leur business comme :

 

 

Camily's, boutique belge de ventes de vêtements pour les 0 / 14 ans de grandes marques à prix mini :

 

http://www.camilys.be/page/3896-

 

Allo Baby Planner, spécialiste de la puériculture, aide aux parents : (rédaction de la page d'accueil)

 

http://www.allobabyplanner.com/Accueil.html

 

Partenaire WebMarketing, votre coach stratégie sur Internet : (rédaction de la page d'accueil)

 

http://partenaire-webmarketing.com/

 

Mon partenaire webmaster, Anthony de Sitinweb :

 

http://www.siteinternet-autoentrepreneur.fr/

 

Sacrés Mômes, un blog drôlement chouette où j'interviendrai régulièrement, merci à Cécile de sa confiance :

 

http://www.sacres-momes.com/blog/

 

 

Princesse Wanda, artiste de génie du relooking de meubles anciens :

 

http://princessewanda.space-blogs.com/blog-note2/42522/ce-qu-en-pense-alexandra-le-dauphin-redactrice-web.html

 

Un amour de petite chose, boutique de créations uniques pour femmes, enfants :

 

http://selly.canalblog.com/archives/generalites/index.html

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas touche !

Toutes les oeuvres (textes et illustrations) présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de la Propriété Intellectuelle.

 

Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits.

 

©Alexandra LE DAUPHIN - TRESSOS