Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 10:53

Oui, j'avoue, en ce moment, je suis très portée sur les problèmes existenciels liés aux nains.

 

Hier, la honte qu'ils peuvent te faire subir (si t'as rien suivi, c'est par là : http://www.universdefemmes.fr/rubrique,zhu-zhu-pet,1184459.html) et aujourd'hui, dans la logique (pour une fois) je m'attaque aux questions qui tuent.

 

Je crois que c'est à peu près sur la même échelle que le pet lâché par ton gosse de trois ans devant sa maîtresse et devant toi bien sûr. (A savoir 10/10, honte intergalactique digne de Star Wars)

 

Car les interrogations du nain, c'est toujours folklo. (Et jamais au bon endroit bien sûr, sinon c'est pas drôle...)

 

Voici donc la traditionnelle mise en situation, avec enfant en crise parce que tu veux pas répondre à ses questions :

 

Que-faire-face-aux-crises-de-mon-enfant_image150_100.jpg

 

Oulala, va en falloir des bonbecs pour faire passer cette mine renfrognée

 

Tu es en train de faire les soldes. Maminette et Papinet n'ayant pu garder ton nain, tu n'as pas le choix, tu l'amènes dans les magasins bondés, sachant très bien ce qui va se passer... Mais sait-on jamais ? 

 

C'est raté. A peine la porte de ta boutique préférée franchie, ton gosse commence le harcèlement :

 

- "Dis maman, c'est qui Jésus?" ( Un miracle !!! Un miracle!!!)

 

Et dire que tu cherches juste une petite robe moulante de chaudasse pour tes sorties avec le mâle, voila-t-il pas que tu te retrouves à devoir expliquer à ton nain de trois ans des choses qu'il ne comprendra de toute façon pas alors que tu pensais juste devoir choisir entre rouge pétant ou bleu sage comme couleurs pour ta robe.

 

C'est foutu.

 

Les regards des autres mères convergent vers ta bouche, essayant de boire chaque mot prononcé pour expliquer qui est Jésus. Bande de commères sans coeur. (Pas une pour venir à ta rescousse)

 

Au diable ta dignité, hein ?

 

- " mais tu sais, mon chéri, Jésus, c'est le chien du voisin, celui qui vient toujours aboyer au portail quand on passe"

 

(regards consternés de la vendeuse, de sa chef, et de toutes les personnes se trouvant dans un rayon de 2 mètres aux alentours de toi)

 

Inutile de préciser que trente secondes après cette explication génialissime, ton nain et toi, vous êtes dans une autre boutique du centre commercial.

 

Au préalable, le nain a été prévenu : on ne parle pas de Jésus devant tout le monde, c'est comme un secret.

 

Evidemment, ton gosse ne capte rien, il fait la moue, et explose : mamaaaaaan, mais pourquoi ?!!!! (Seigneur)

 

Voyant que la crise est loin d'être enrayée, et que ta robe de chaudasse tu peux te la fourrer là où j'ai pas le droit de l'écrire, en bonne mère indigne, tu... (attention, question à choix multiples)

 

1. mets tout sur le dos du Mâle ? (genre : "papa t'expliquera ce soir, il connaît bien Jésus"

2. proposes une poche de bonbecs pour acheter son silence ? (ou des gâteaux caloriques)

3. t'assoies sur le premier siège venu, le regarde dans les yeux et lui explique toute l'histoire de Jésus de A à Z (en passant par les miracles, la résurrection, du grand Jésus quoi)

 

Alors, mauvaise mère...Je parie que tu as de suite validé mentalement la réponse 2.

 

A toi qui aurait spontanément répondu 3, tu seras de corvée de courses avec chacune d'entre nous lors des prochaines soldes. (Si si, j'insiste)

 

Et pour toi qui penche pour la réponse 1, quoi dire ? Tu crois vraiment que ton mari va reprendre point par point les étapes de la vie de Jésus ? Déjà, y'a du foot ce soir à la téloche.

 

Alors Jésus, ca sera Jesus (prononce réssoussssss) Navas, le joueur du FC Séville. Eh ouais, le mâle aussi est lâche. Pas de chien comme explication pour lui mais un jeune attaquant espagnol.

 

On va dire que dans ce cas de figure, tu t'es arrêtée à la première boulangerie venue, tu as demandé pour 3 € de bonbecs (après calcul, tu t'es dis que ca te permettrait de faire au moins une boutique tranquille) et c'est reparti comme en 40.

 

Même pas honte. (Tu devrais.)

 

Rassurée, tu repars à la quête de ton (sein) graal, ta robe offrant une vue spectaculaire sur ta poitrine et elle est là, devant toi ! Entre deux jupes de pouff' ultra voyantes.

 

Le nain, entre deux bonbons, observe la scène. Quand d'un coup : (oui, le nain hurle, tu en as déjà vu qui chuchote toi ?)

 

- " Mamaaaaaaaan, tu vas pas prendre cette robe ?! Tes titis vont dépasser ! " (la honteeeeeeeeeeeeeeee)

 

Bon, tu fais style de ne rien avoir entendu et tout mielleusement, tu réponds :

 

- "finis tes bonbons, maman fait son achat et file t'acheter des Kinder Maxi" (oups, la pub')

 

Moralité : même à coup de gourmandises, un nain reste un nain. Aucun tabou. Que de la honte en barre.

 

Si toi aussi ton gosse t'a demandé dans un lieu public qui était Jésus  (ou un membre de sa famille), ce qu'était un nichon ou alors où on peut trouver de la libido, lâche ton comm'...

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
<br /> oui oui du vécu moi j optais pour les bonbons les gâteaux les kinder bref prête à n importe quelle bassesse !! je sais !!<br /> la honte moi je l ai eu lors d un achat de chaussure ou mon fils de 8 ans ( et oui quand même ) a dit à la vendeuse qu il fallait donner une pointure plus petite car c était moins cher !!??? morte<br /> de honte je te dis !! pauvre martyr à qui sa mère indigne faisait porter des chaussures trop petites par souci d économie ! tête choquée de la vendeuse et tête de la mère !!<br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> Les miennes ne parlent pas encore énorément donc je ne connais pas encore bien ce genre de situation, enfin la 1ere a 2 ans ete demi presque donc elle ne dit que des mots et j'avoue qu'elle m'a<br /> déja mise en mauvaise situation chez Leroy merlin ya quelques semaines, en voulant enlever son pantalon devant le vendeur des salles de bain et WC en criant : caca la maman, cacaaaaaa!!! Vive<br /> l'apprentissage de la propreté! lol<br /> Bravo, tu m'as encore fait rire!<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Et ouais, ça sent le vécu... sauf que moi, il ne m'a pas foutu la honte quand il m'a sorti à 7 ans "en fait, Dieu et Jésus, c'est comme le père Noël, on y croit ou on y croit pas...", et sa soeur<br /> quelques années plus tard qui disait à l'école que le Père Noël existait mais pas Jésus ! hum hum, c'était l'année dernière en fait...petit recadrage obligatoire pour expliquer que chacun est libre<br /> de croire en ce qu'il veut, je rejoins Zyg sur ce point.<br /> ...mais faut dire que leurs parents (nous) ne montront pas vraiment l'exemple sur le sujet :) [...]<br /> La honte, moi je l'ai eue chez le médecin, quand le grand (après lui avoir demandé - et très lasse de répéter d'ôter ses chaussures dès qu'on rentre - quelques jours plus tôt de nettoyer et<br /> ramasser ses cochonneries suite aux chaussures pleines de boue dans la maison où l'on pouvait le suivre à la trace...) finit par dire au doc "c'est moi qui fait le ménage à la maison" :$ De là, tu<br /> cherches à t'expliquer et faire comprendre que tu n'es pas une mère indigne et que c'est arrivé qu'une seule fois, et l'autre nioute qui rajoute 2 sous dans la machine "si si, c'est moi qui fait le<br /> ménage" arggggghhhhhh l'horreur !<br /> Des petits ingrats, moi je vous l'dis lol !!<br /> Ah, j'allais oublié, super ton article :D<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Ca sent le vécu tout ça :) Alors, moi j'y ai eu droit aussi et autant, je réponds à TOUTES leurs questions, autant là, je peux pas, j'ai pas envie de m'embringuer dans des explications pas<br /> possibles sur quelque chose auquel perso je ne crois pas ! Mais en mm temps, je leur laisse le choix d'y croire ou pas : donc j'ai pris le choix 1, lol, vu que leur père y croit, ben qu'il se<br /> charge donc de leur expliquer (et moi je me charge de leur donner toutes les explications sur les positions du kama-sutra, c'est promis mdr)<br /> <br /> <br />
Répondre

J'suis Qui ?

  • : Le blog d'ald travail
  • : Parler de tout et de rien avec légèreté, fluidité et humour,ca vous tente?
  • Contact

A vous clients potentiels

Envie de dynamiser votre e-commerce ? De donner du pep’s à votre blog ? D’enrichir la ligne éditoriale de votre webzine ? Si vous avez répondu « oui » à l’une de ces questions, vous avez besoin de moi. Rédactrice web, je rédige vos textes pour donner envie à l’internaute d’en savoir plus.
Ma méthode : faire sourire. Parce que c’est en attisant la curiosité que l’internaute dépassera la troisième ligne de texte.
Osez l’originalité. Je m’occupe du reste.

 

Statut auto entrepreneur depuis Avril 2011, je suis à votre disposition pour parler de vos envies, vos besoins, votre but.

   

N'hésitez pas à me contacter.

Alexandra Le Dauphin-Tressos  

alexandra@droledeplume.fr

 

Mon site internet : www.droledeplume.fr

 

 

 

 

 

 

Ils me font confiance

Petit à petit, l'oiseau fait son nid. Ta blogueuse tisse des contacts et noue des relations privilégiées avec certains acteurs du paysage web.

 

Merci à ceux qui me font confiance et m'ont confié la rédaction de textes pour leur business comme :

 

 

Camily's, boutique belge de ventes de vêtements pour les 0 / 14 ans de grandes marques à prix mini :

 

http://www.camilys.be/page/3896-

 

Allo Baby Planner, spécialiste de la puériculture, aide aux parents : (rédaction de la page d'accueil)

 

http://www.allobabyplanner.com/Accueil.html

 

Partenaire WebMarketing, votre coach stratégie sur Internet : (rédaction de la page d'accueil)

 

http://partenaire-webmarketing.com/

 

Mon partenaire webmaster, Anthony de Sitinweb :

 

http://www.siteinternet-autoentrepreneur.fr/

 

Sacrés Mômes, un blog drôlement chouette où j'interviendrai régulièrement, merci à Cécile de sa confiance :

 

http://www.sacres-momes.com/blog/

 

 

Princesse Wanda, artiste de génie du relooking de meubles anciens :

 

http://princessewanda.space-blogs.com/blog-note2/42522/ce-qu-en-pense-alexandra-le-dauphin-redactrice-web.html

 

Un amour de petite chose, boutique de créations uniques pour femmes, enfants :

 

http://selly.canalblog.com/archives/generalites/index.html

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas touche !

Toutes les oeuvres (textes et illustrations) présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de la Propriété Intellectuelle.

 

Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits.

 

©Alexandra LE DAUPHIN - TRESSOS